Mousse de moules fumées

Cette mousse de moules fumées, et les autres mousses de fruits de mer, me rappellent des souvenirs d’enfance. Il s’agit d’une recette de base que vous pouvez modifier en remplaçant les moules par du saumon fumé ou de la truite fumée. Les moules Atkins sont mes préférées, mais si vous n’en trouvez pas, vous pouvez les remplacer par une autre marque de moules fumées de bonne qualité. Le Boursin apporte une touche spéciale à la recette, mais du fromage à la crème peut également faire l’affaire. Si vous voulez faire un voyage dans le temps et revisiter les années 80, vous pouvez servir la mousse dans le creux de branches de céleri. Succès kitch assuré!

  • 1 tasse de mayonnaise
  • 1 tasse de fromage Boursin au poivre
  • 10 oz de moules fumées égouttées (de marque Atkins, mes préférées)
  • 1 c. à soupe de caviar de hareng + 1 c. à soupe pour la garniture
  • 1 tasse de crème 35 %
  • 2 feuilles (4 g) de gélatine
  • 1 c. à soupe de cerfeuil haché
  • 8 gouttes de Tabasco rouge
  • Sel
  • Poivre
  • Croûtons de pain

 

Croûtons

  • 1 baguette tranchée
  • L’huile de la conserve de moules
  • Sel

Trancher la baguette de pain, badigeonner les tranches avec l’huile de la conserve de moules fumées et saler. Faire griller au four à 350º F sur une plaque pendant 15 minutes. Vous pourrez conserver les croûtons 3 ou 4 jours dans un contenant hermétique.

Faire chauffer la crème à feu doux. Mettre les feuilles de gélatine dans un peu d’eau froide. Lorsqu’elles sont ramollies, retirer l’excédent d’eau en pressant la gélatine délicatement dans vos mains. Mettre la gélatine dans la crème chaude. Bien mélanger avec un fouet et s’assurer que la gélatine est bien dissoute.

Dans le robot culinaire, mettre la mayonnaise, le fromage Boursin, 1 cuillérée à soupe du caviar de hareng, le cerfeuil, le sel, le poivre, les moules, la crème chaude et le Tabasco. Pulser délicatement en prenant soin de ne pas trop réduire en purée. On veut garder la texture des morceaux de moules.

Placer la mousse 4 heures au frigo, le temps qu’elle fige.

Servir sur des croûtons, ou dans des branches de céleri, et garnir la mousse d’un peu de caviar de hareng.